Pour moi le CFBL c’est la rigueur de Pascal alliée à l’imagination de Shakespeare.

Etre enseignant c’est transmettre grâce à la créativité et la culture de l’engagement.

“Tu me dis, j’oublie. Tu me montres, je me souviens. Tu m’impliques, je comprends, j’apprends.” (proverbe amérindien)